La peur et le rire

Le blog d'un odieux connard

Cette semaine, pas d’article, mais quelques mots, sûrement pompeux à l’heure des grands discours, mais prenons-les pour ce qu’ils sont : de simples mots, qui n’auront donc que la portée que l’on voudra bien leur prêter.

De tous temps, certains n’ont eu que deux rêves : être respectés ou être craints. Qu’importe que ce soit l’un ou l’autre, pourvu que leur ombre porte. S’il est pourtant une chose qu’ils ont toujours eu en horreur, c’est d’être moqués. D’autres, bien avant aujourd’hui, l’avaient compris : Le Dictateur de Charlie Chaplin n’appelle pas à craindre un ennemi, ou à le respecter. Il le tourne en ridicule car c’est bien là ce qu’il y a de mieux à faire : quelle légion voudrait se ranger sous une bannière qui n’attire que le rire et l’irrespect d’autrui ?

Il faut rire du guerrier qui pense trouver la gloire en s’attaquant à des gens désarmés. Rire…

View original post 72 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s